Devenir membre

Pourquoi devenir membres ?

Être membre de l’AEMQ offre une reconnaissance professionnelle, car il n’y a pas encore d’ordre des briqueteurs-maçons !

Permets de se distinguer et de se démarquer aux yeux des donneurs d’ouvrage et du public comme un spécialiste de la maçonnerie officiellement reconnu !

Avoir accès à plusieurs rabais et avantages réservés aux membres !

Parce que vous êtes briqueteur-maçon et l’AEMQ est votre association professionnelle !

Adhésion

L’Association des entrepreneurs en maçonnerie du Québec regroupe l’ensemble des briqueteurs-maçons qui exercent au Québec dans l’une ou l’autre des différentes spécialités de la maçonnerie. Depuis plus de 15 ans, l'AEMQ est la seule association professionnelle de briqueteurs-maçons reconnue officiellement au Québec et la deuxième plus importante au Canada !

Tout entrepreneur en maçonnerie peut devenir membre de l’Association, de façon volontaire et en tout temps, si ce dernier satisfait les critères suivants :

  1. Le mandat de l'entreprise doit être dédié principalement à la mise en œuvre de la maçonnerie;

  2. L'employeur possède une licence 1.3 ou 4.1 ou 4.2 en règle de la RBQ;

  3. L'entreprise doit exécuter les travaux de maçonnerie par l'entremise d'employés qui détiennent leur numéro d'embauche de la CCQ;

  4. La sous-traitance en maçonnerie ou travaux connexes ne peut représenter plus de 15% du chiffre d'affaires global et annuel de l'entreprise;

  5. L'entrepreneur doit payer sa cotisation de membre annuellement.

 

Période probatoire:

Il faudra compter une période de 15 jours ouvrable suivant la date de réception du « formulaire d'adhésion membre corporatif » avant que l'entreprise soit reconnue officiellement membre corporatif. Un document attestant votre adhésion vous sera envoyé par courriel dans le mois suivant.

 

Peut également être membre l’entrepreneur général qui est dûment enregistré à la RBQ. Tel membre, cependant, ne peut jouir des droits et privilèges réservés aux membres habiles à voter tant et aussi longtemps qu’il ne se qualifie pas comme entrepreneur en maçonnerie.